amèrement


amèrement

amèrement [ amɛrmɑ̃ ] adv.
XIIe; amarament Xe; de 1. amer
Avec amertume. Il se plaint amèrement de votre silence. Il « regrettait amèrement de n'y être pas allé » (Sartre).

amèrement adverbe Avec amertume : Regretter amèrement son erreur.amèrement (synonymes) adverbe Avec amertume
Synonymes :

amèrement
adv. Avec amertume. Critiquer, regretter amèrement.

⇒AMÈREMENT, adv.
Au fig. D'une manière amère, en éprouvant ou en causant de l'amertume :
1. Des envieux et des écoliers m'ont amèrement et bassement critiqué.
A. DE VIGNY, Le Journal d'un poète, 1832, p. 963.
2. Je m'attache tristement, amèrement, aux lieux que je vais quitter...
E. FROMENTIN, Voyage en Égypte, 1869, p. 146.
3. Véronique était sûre de savoir toujours qui aimait M. Godeau. Elle se complaisait dans cette seule certitude. Elle s'était appris âprement, amèrement à ne plus laisser voir de jalousie, à ne plus même être jalouse.
M. JOUHANDEAU, Monsieur Godeau intime, 1926, p. 62.
Rem. Syntagmes fréq. pleurer, regretter, reprocher, ressentir, se plaindre, sourire amèrement.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — Xe s. fig. « avec amertume » (La Passion, éd. d'Arco S. Avale, 198 : Petrus d'alo fors s'en aled, amarement mult se ploret, per cio laissed Deus se neier); 1174 « id. » (BENOIT, Chr. des ducs de Normandie, éd. Carin Fahlin, 12897 : N'i a ne prince ne baron N'ait vers le duc le cuer felon E qui amerement neu hee Dum ceste amor est ajostee).
Dér. de amer; suff. -ment2.
STAT. — Fréq. abs. litt. :588. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 931, b) 1 071; XXe s. : a) 812, b) 642.
BBG. — BÉL. 1957. — LAV. Diffic. 1846.

amèrement [amɛʀmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1174; amarement, Xe; de 1. amer, et -ment.
1 Avec amertume (2.), d'une manière amère (1. Amer, I., 2.). Cruellement, douloureusement, mélancoliquement, péniblement, tristement. || Critiquer, se plaindre, réfléchir, regretter, se repentir, ricaner amèrement. || Pleurer, sangloter amèrement.
1 Elle s'est prise à pleurer amèrement.
Molière, l'Amour médecin, I, 6.
2 (…) il n'en était pas un qui, en rentrant chez lui, ne sentît amèrement le vide de son existence.
A. de Musset, la Confession d'un enfant du siècle, I, 1.
3 Boris regrettait amèrement de n'y être pas allé (…)
Sartre, l'Âge de raison, II.
2 D'une manière amère (1. Amer, I., 3.). || Parler amèrement de qqch. || Il se plaint amèrement de votre silence. Acrimonieusement, aigrement, désagréablement, fielleusement, rudement, sarcastiquement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • amerement — AMEREMENT. adv. Il ne se dit qu au figuré, et signifie, Douloureusement. Se plaindre amèrement. Pleurer amèrement …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • amerement — Amerement. adv. Ne se dit qu au figuré, & signifie, Douloureusement. Se plaindre amerement. pleurer amerement …   Dictionnaire de l'Académie française

  • amerement — Amerement, Amare …   Thresor de la langue françoyse

  • amèrement — (a mê re man) adv. Avec amertume. Il ne s emploie qu au figuré. Regretter amèrement. •   Je pleurais amèrement en vous écrivant, SÉV. 42. HISTORIQUE    XIIe s. •   E Fenenna iço li turna à repruce, e acoustuméement l en atarjout, e amerement… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AMÈREMENT — adv. Avec amertume. Il ne se dit qu au figuré. Se plaindre amèrement. Pleurer amèrement. On l a critiqué amèrement. Il m en a parlé fort amèrement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AMÈREMENT — adv. D’une manière amère, au sens figuré. Se plaindre amèrement. Se repentir amèrement. On l’a critiqué amèrement. Il m’en a parlé fort amèrement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Der Struwwelpeter — Couverture du livre. Nouvelle édition postérieure à la vie de l auteur (1917). Auteur Heinrich Hoffman …   Wikipédia en Français

  • regretter — [ r(ə)grete ] v. tr. <conjug. : 1> • XV e « se lamenter sur qqch. »; regreter « se lamenter » 1050; p. ê. de l a. scand. grâta « pleurer » I ♦ 1 ♦ Éprouver le désir douloureux de (un bien qu on n a plus, un bonheur passé); être fâché de ne… …   Encyclopédie Universelle

  • repentir — (se) [ r(ə)pɑ̃tir ] v. pron. <conjug. : 16> • 1080; bas lat. repænitereIXe; du lat. pænitere, altéré en pænitire 1 ♦ Ressentir le regret (d une faute), accompagné du désir de ne plus la commettre, de réparer. ⇒ regretter, se reprocher (cf.… …   Encyclopédie Universelle

  • Gilbert Lafayette — Gilbert du Motier de La Fayette Pour les articles homonymes, voir Lafayette. La Fayette Naissance …   Wikipédia en Français